Message de la Présidente par intérim sur la COVID-19 - le 30 mars 2020

Le 30 mars 2020 - Chers confrères, consœurs et amis, 

Avant d’aller plus loin, je veux que vous sachiez que c’est VOUS, travailleurs et travailleuses des télécommunications, qui permettez actuellement au Canada de rester debout.

De nombreux Canadiens travaillent à domicile en toute en sécurité, d’autres ont la possibilité d’appeler des numéros de santé pour obtenir des conseils médicaux, et d’autres se tiennent informés des nouvelles importantes par la télévision et Internet. Des millions d’enfants qui ne vont plus à l’école peuvent suivre l’apprentissage virtuel depuis la maison, de nombreuses entreprises et les gouvernements sont en mesure de maintenir des services essentiels pour protéger les provinces et le pays du chaos. Amis et familles peuvent se connecter via FaceTime, Houseparty, Messenger et de nombreuses autres applications.

Tout cela est grâce à vous. Vous êtes sur les premières lignes du Canada, dans ce qui sera l’événement le plus historique de notre vie. Tous les Canadiens, qui tiennent pour acquis que leurs téléphones, Internet et la télévision fonctionnent quand ils en ont besoin, devraient prendre un moment pour honorer et remercier le travail que vous accomplissez pour permettre que la magie opère, pour que le pays reste connecté lorsque nous sommes obligés d’être séparés physiquement.

Il est remarquable que vous accomplissiez ce travail dans des conditions d’instabilité et de changements difficiles au sein de vos milieux de travail, qui vous imposent de relever des défis sans précédent. Je suis fière de vous, tout comme vous devriez être fiers de vous et les uns des autres.

Tous les jours, je continue de rencontrer vos employeurs au sujet des impacts de la COVID-19 sur votre vie professionnelle, en discutant avec eux des dernières informations sur les changements sur vos milieux de travail. Votre syndicat considère que les mesures que Telus et Shaw ont prises pour développer le travail à domicile sont positives. Nous sommes également bien conscients que tous les membres ne sont pas encore en mesure de travailler hors de leurs bureaux, et nous sommes constamment en pourparlers avec Telus concernant la réduction du travail au bureau, conformément aux recommandations des autorités sanitaires.

Par ailleurs, le syndicat reçoit quotidiennement des informations précieuses par les membres sur ce qui se passe dans leurs milieux de travail, et nous avons absolument besoin de ces commentaires pour étayer nos discussions avec vos employeurs.

J’aimerais pouvoir répondre dans ce message aux dizaines de questions que vous vous posez sûrement concernant les récents développements au travail, mais selon les départements et les employeurs, les questions d’un membre ne seront pas forcément pertinentes pour les autres membres. Ainsi, vous trouverez au bas de ce message un lien en un clic vous permettant de communiquer au Syndicat tout commentaire ou question, que ce soit sur vos conditions de travail, votre convention collective, un besoin en ressources, etc. Nous veillerons à ce qu’un Représentant de la section locale réponde rapidement à votre demande. 

Bien qu’en ce moment le Syndicat coopère positivement avec vos employeurs qui agissent de bonne foi, ne vous y trompez pas : nous n’accepterons pas l’utilisation de cette situation d’urgence comme excuse pour réduire vos droits au travail ou la sécurité de votre unité de négociation. Toutes les nouvelles que vos employeurs nous donnent ne sont pas toujours celles que nous aimerions entendre ; cependant, votre syndicat s’efforce de travailler avec eux comme avec des partenaires et alliés tout au long de cette période sans précédent de notre histoire. Tout cela pour dire que nous, les dirigeants de la Section locale 1944, resterons vigilants et courageux pour assurer la protection de nos membres et de notre syndicat, aujourd’hui et dans les semaines à venir.

La crise de la COVID-19 a provoqué un effondrement économique très important dans tout le pays, et vous connaissez très probablement des personnes qui ont été licenciées. Parallèlement, des changements récents et en cours ont été faits aux aides accordées par le gouvernement à ceux qui souffrent financièrement de cette crise. Voici quelques ressources d'actualité fournies entres autres par le Syndicat des Métallos, que vous pouvez transmettre à ceux qui pourraient en avoir besoin :

Syndicat des Métallos : Ressources sur la COVID-19 à l’attention des travailleuses et travailleurs
Congrès du travail du Canada : Centre de ressources sur la COVID-19
Gouvernement du Canada : Maladie à coronavirus (COVID-19)

Je tiens également à ajouter que la Section locale 1944 suit le mouvement en ce qui concerne notre personnel. Nous sommes très heureux de vous informer que chaque jour, 96 % du personnel actif de la Section locale travaille à domicile, tout en assurant toujours un service optimal aux membres.

Veuillez noter que vous pouvez facilement communiquer avec votre syndicat.

Pour toute question ou préoccupation, il vous suffit soit d’envoyer un courriel à [email protected], soit d’appeler le bureau de la Section locale le plus proche de vous, soit de cliquer sur le lien ci-après pour nous adresser vos questions ou commentaires : https://1944.fyi/questions-COVID19

Plus que jamais, merci pour le travail extraordinaire que vous accomplissez tous les jours. 

Solidairement, 

Donna Hokiro
Présidente par intérim
Section locale 1944 du Syndicat des Métallos