La Section locale 1944 du Syndicat des Métallos recrute

Le 25 mars 2021 - C’est grâce au travail infatigable, aux compétences et aux habiletés des travailleuses et travailleurs des télécommunications que les entreprises canadiennes du secteur des télécoms, comme Telus, Shaw, Rogers, Bell et d’autres, sont si rentables. Néanmoins, avec les changements de réglementation et de technologie, les entreprises rentables essaient toujours de couper dans leurs dépenses sur le dos de leurs employés assidus.

La Section locale 1944 veut s’assurer que nous, les travailleuses et travailleurs du secteur des télécommunications à travers le pays, travaillions dans un environnement sain et sécuritaire, avec de bons salaires et avantages pour le travail que nous accomplissons. Nous voulons également nous assurer que l’industrie canadienne des télécommunications dans son ensemble soit syndiquée, afin que nous ne soyons plus en compétition les uns avec les autres, avec les entreprises qui se tournent vers les compagnies qui paient leurs employés au salaire le plus bas, dans un perpétuel nivellement vers le bas.

Travaillez-vous avec des contractants qui font votre travail ou un travail similaire ? Connaissez-vous un ami ou un parent qui travaille dans le secteur des télécommunications ? Nous pouvons syndiquer leur milieu de travail. S’ils ne sont pas syndiqués, pourquoi ne pas les contacter et leur parler des avantages de travailler dans un environnement syndiqué. Dites-leur de nous envoyer leur nom et coordonnées à https://1944.fyi/rejoignez-nous ou par courriel à [email protected]. Nous les contacterons.

Chaque soumission sera 100 % confidentielle

Voici quelques-uns des nombreux avantages qu’offre un syndicat :

Ce code QR renvoie au formulaire de soumission. Gardez-le à portée de main sur votre appareil mobile personnel afin que les travailleuses et travailleurs non syndiqués puissent le scanner facilement et envoyer leurs informations à la Section locale.

Solidarité,

Section locale 1944 du Syndicat des Métallos